Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Nov

De pourpre et de soie

Publié par Noémie  - Catégories :  #Emotions, #Histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Mary Chamberlain 

Nombre de page : 441 pages 

" Londres, 1939. Quand Ada Vaughan commence à travailler au sein d'un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d'une carrière dans la haute couture. Et d'échapper ainsi à l'atmosphère familiale pesante. Impossible alors de résister à l'énigmatique Stanislaus von Lieben, un gentleman entreprenant qui lui propose un voyage à Paris. Mais à la fois de leur séjour, la nouvelle tombe : le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l'Allemagne"

Le roman est divisé en deux parties : Londres, Janvier 1939 et Londres, Novembre 1947.
Dans la première partie, nous découvrons la vie d'Ava à Londres dans son métier de couturière qu'elle fait avec passion. Elle souhaite un peu d'indépendance  et d'ouvrir sa propre maison de couture dans sa vie future et surtout de fantaisie dans sa vie, alors, lorsqu'elle rencontre le beau Stanislaus, il lui permet de s'évader et de découvir une nouvelle facette de sa personnalité. Elle le trouve vite atachant et lorsqu'il lui propose de partir en voyage à Paris, elle voit en se voyage la possibilité de découvrir la ville de tous les rêves et qu'il la demande enfin en mariage. Contre l'avis de sa famille et ses amis, elle part en voyage quo finira mais ne finira pas comme elle ne l'attendais. 

Septembre 1939, alors qu'ils s'apprêtaient à prendre le bâteau pour Londres, la guerre éclate et se retrouve contrainte de rester en France. Elle se retrouvera alors embarquer à Namur en belgique, se fera passer pour une soeur dans un couvent et sera jusqu'à se faire embarquer à Dachau. Elle vivra une vie dont elle n'imagineais même pas l'existence. Tout au long de la guerre, elle continuera sa passion pour la couture et ne perdra jamais en vue l'envie d'ouvrir sa propre maison.
Tout au long de son incarcération par les allemands, on y découvrira en Ava une femme forte, mais brisée au fond d'elle même. Certains passages sont décrits avec une telle tristesse que l'on s'imagine ce qu'elle peut ressentir, et on ne peut réellement s'imaginer ce que toutes ces personnes ont pu vivre. On peut se demander si d'une manière ou d'une autre, des personnes ont pu vivre la guerre de la même manière dont celle d'Ava est décrite.

Ce que j'ai apprécié dans se livre, c'est de découvrir la guerre d'une autre facette car elle ne retrouve pas les combats entre les soldats mais ce qui se passe entre civils . Quand la guerre prend enfin fin, pour Ava s'est la fin d'un enfer et le début de pouvoir reprendre sa vie en main. Elle espérait retrouver sa vie d'avant mais elle se trompa. Ce qu'une chose la guerre lui a apprit, c'est que l'on peut que sur soi même. 

On suivra la vie d'Ava jusqu'en 1947 et jusqu'au bout, ce personnage imparfait nous emouvera et boulversera. Sa vie n'est pas parfaite mais le récit est passionnant, captivant jusqu'à révéler une fin saisissante.

En bref, une histoire maginfique même si le cadre n'en paraît pas.  

 

Commenter cet article

À propos

Une plume, une histoire, un avis